Follow Us

Find us on Facebook!Watch us on YouTube!

Nouvelles

Dix conseils pour empêcher les employés de fureter

Retour à la liste

Feb 14, 2017

L'Ombudsman du Manitoba a publié «Dix conseils pour empêcher les employés de fureter »

La curiosité humaine et d’autres motivations (y compris la volonté de causer du tort à une personne ou l’appât du gain) peuvent mener certains employés à consulter des renseignements personnels sans autorisation et sans motif légitime lié à leur travail – c’est ce qu’on appelle le « furetage ».

Le fait, pour un employé, de consulter ou de visionner des renseignements personnels est considéré comme une forme d’« utilisation » de ces renseignements. Selon la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée (LAIPVP) et la Loi sur les renseignements médicaux personnels (LRMP), les renseignements personnels et les renseignements médicaux personnels ne doivent pas être utilisés (ni communiqués) sauf pour des motifs autorisés sous le régime de ces lois. Les deux lois exigent que ces renseignements soient protégés par des garanties satisfaisantes contre certains risques comme l’accès, l’utilisation, la communication et la destruction non autorisées.

Même si le furetage correspond aux actions non autorisées d’un employé à des fins qui lui sont propres, l’obligation de rendre compte revient néanmoins à l’organisme public ou au dépositaire qui a la responsabilité de protéger les renseignements personnels contre l’utilisation ou la communication non autorisée.

Dans «Dix conseils pour empêcher les employés de fureter » nous donnons des conseils sur ce que les organismes publics et les dépositaires (organisations) peuvent faire pour empêcher les employés de fureter et pour prévenir de telles situations.

Ten Tips cover in French